Site de niche : le guide pratique pour générer des revenus passifs

Site de niche : le guide pratique pour générer des revenus passifs
Cet article vous a plu ? Partagez-le !
0

Si tu souhaites générer de vrais revenus passifs en ligne, alors tu es au bon endroit ! Ici, je vais te parler des sites de niche qui est un très bon moyen de gagner de l’argent de manière durable et fiable, en disposant d’un réseau de sites dans des niches diverses et variées.

Je me présente rapidement : je suis Maximilien Labadie, j’habite à Bangkok en Thaïlande et je vis de mes sites de niche depuis 2010. Je suis également e-commerçant, formateur, netlinker et blogueur sur webandseo.fr. Avant de rentrer dans le vif du sujet, je vais te présenter en quoi consiste exactement un site de niche.

Site de niche : c’est quoi ? à quoi ça sert ?

Le concept du site de niche est très simple : cela consiste en un petit site spécialisé dans une thématique très précise. A l’opposé d’un blog généraliste où on aborde de nombreux sujets, le site de niche va se focaliser sur une seule et même chose.

Par exemple, un site sur les chats est bien trop vague et généraliste pour faire un bon site de niche. Par contre, un site sur les croquettes pour chat ou un site sur les jouets pour chat fera très bien le job.

Le fait d’être aussi spécialisé dans une niche permet de montrer qu’on est la référence absolue dans cette thématique. Google va ainsi valoriser grandement notre site, afin qu’il ranke très bien dans son index. On dispose ainsi d’un avantage concurrentiel important, même face aux mastodontes du e-commerce et les gros portails d’informations, qui sont quant à eux hyper généralistes.

Bien sûr, il ne s’agit pas seulement de faire un site pour bien ranker, il va falloir respecter de nombreux critères pour plaire aux internautes et à Google. Gagner sa vie avec ses propres sites est alors quelque chose de tout à fait envisageable, en se formant comme il faut sur le sujet, et surtout en passant à l’action.

Pourquoi lancer des sites de niche ?

Lancer des sites de niche présente à la fois des avantages et des inconvénients par rapport à d’autres business en ligne. Je vais te les énumérer ici en détails.

Les avantages

Voici les 6 principaux avantages à gérer des sites de niche :

1. Tu génères des revenus récurrents et passifs

La chose la plus intéressante que l’on peut réaliser grâce aux sites de niche est la création d’un vrai revenu passif et récurrent. Mais attention, cela ne veut pas dire que tout va se faire tout seul et que ça va être facile 😉

En fait, il y a un gros travail à fournir au lancement du site pour créer le site parfait, et ensuite pour le propulser dans le Top des résultats de Google, car ça ne va pas se faire tout seul. Cela demande donc un minimum d’expertise, de la patience et de la persévérance.

2. Tu es libre géographiquement

Le fait d’être un éditeur de sites à ton compte t’offre de nombreuses libertés, dont la possibilité de travailler où tu le souhaites, pas seulement en France, mais dans le monde ! Tu n’as aucune contrainte géographique, à moins que tu souhaites rester proche de ta famille en France, autrement tu peux soit voyager à travers le monde tout en travaillant, soit d’installer dans un nouveau pays comme je l’ai fait en 2012.

3. Tu as une liberté temporelle

Contrairement à un travail salarié, rien ne t’oblige de travailler de telle heure à telle heure, et quels jours de la semaine. Si tu te sens plus productif le matin, l’aprem, le soir ou la nuit, tu peux aménager tes journées comme bon te semble !

Une fois que ton business de sites de niche tournera comme il faut, tu pourras faire des grasses mat’ tous les jours de l’année, ajuster tes journées et vacances en fonction de ta famille et de tes amis, tu pourras partir en vacances à moindre coût en saisissant les meilleures promos à l’avance ou en dernière minute…

4. Tu n’as pas de supérieur

Autre avantage à travailler à ton compte : tu n’as pas de supérieur hiérarchique pour te dire ce sur quoi tu dois travailler et pour quels comptes. En gérant tes sites de niche, tu es libre de choisir les projets sur lesquels tu souhaites bosser, cela peut être des thématiques avec lesquelles tu es familié ou tout simplement des niches les plus lucratives possibles.

5. Tu développes tes compétences

En te lançant dans l’aventure des sites de niche, tu t’assures de développer une multitude de compétences et métiers que tu vas perfectionner avec le temps. Tu pourras t’aventurer dans des métiers comme webmaster, développeur web, rédacteur, créatif, webmarketeur, référenceur, community manager, growth hacker, copywriter…

C’est un univers large, alors si tu es curieux et que tu aimes apprendre, c’est un excellent moyen de diversifier tes compétences et en apprendre plus sur de nombreux business en ligne.

6. Tu peux t’épanouir dans ton travail

Forcément avec tous ces avantages, tu ne peux que t’épanouir dans ta nouvelle vie d’éditeur de sites de niche ! Tous les ingrédients sont réunis pour mener la vie qui te correspond le mieux et organiser tes journées comme bon te semble.

Une fois la liberté financière atteinte, tu pourras te focaliser plus sur des projets passions (et rémunérateurs). Par exemple, si tu es passionné de guitare, tu pourras créer des sites de niche sur les guitares électriques, les guitares acoustiques, les accordeurs, les amplis… Si tu es passionné de jardinage, tu pourras opter pour des sites sur les différents outils de jardin, les poulaillers, les salons de jardin, etc.

Tes seules limites seront ton imagination !

Les limites

Avec de tels avantages à gérer des sites de niche, il faut bien quelques inconvénients, sans quoi tout le monde se serait déjà lancer sur ce créneau 😉

Comment tu as pu le voir plus haut, les sites de niche demandent de multiple compétences. Il n’y a pas besoin d’être un expert dans chacun de ces domaines, mais il faut être quand même suffisamment ouvert et impliqué pour maîtriser les tenants et les aboutissants des sites de niche.

D’autre part, les revenus émanant des sites de niche n’arrivent pas du jour au lendemain. C’est un travail de longue haleine qui nécessite quelques mois de travail avant d’obtenir des résultats concrets et intéressants. C’est ce qui rebute la plupart des personnes qui ne voient pas les résultats même après un mois d’implication. Heureusement pour ceux qui persévèrent, les résultats peuvent être très sympathiques, et cela sur la durée.

Enfin, les marges générées avec l’affiliation ne sont généralement pas aussi hautes qu’en e-commerce ou en dropshipping. Bien que la vente de produits numériques (via ClickBank ou 1TPE par exemple) peut rapporter jusqu’à 70% de revenus, les commissions en affiliation sont généralement bien inférieures. En affiliation e-commerce, cela peut aller de 3 à 10% de commissions, comme c’est actuellement le cas avec l’affiliation Amazon.

Bien que les commissions soient inférieures, cela permet aussi de n’avoir rien à gérer contrairement à l’e-commerce ou au dropshipping : pas de logistique, pas de stock, pas d’expédition, pas de support-client, pas de remboursement, etc. Les revenus générés par les sites de niche sont ainsi réellement passifs et cela nous permet de pouvoir gérer une grande quantité de sites en même temps.

Comment créer des sites de niche ?

Créer un site de niche peut être complexe au premier abord. C’est vrai qu’il y a pas mal d’éléments à comprendre avant de passer à l’action et les choses doivent être faites dans le bon ordre. Si quelque chose est négligé, le site de niche pourra s’avérer inefficace.

Pour illustrer cela, disons que tu créés le meilleur site de niche du monde sur un sujet bien précis, mais que cette niche n’est pas monétisable, et bien on peut considérer cela comme un échec. Autre problème possible : tu peux avoir le meilleur site possible, mais sans référencement, il n’aura pas de trafic. Et pas de trafic = pas de chocolat. A l’opposé, tu peux partir sur une idée de niche en or, mais si tu ne l’exploites pas comme il faut (contenu, conversion, SEO), les résultats seront aussi mitigés.

D’où l’importance de bien se former pour créer des sites de niche performants de A à Z. Voici les différentes étapes de création d’un site de niche :

Le choix de la niche : comment sélectionner la bonne idée ?

Trouver une idée de niche

Avant de lancer son site de niche, il va falloir sélectionner une idée de niche profitable. Cette étape est déterminante, car si l’idée n’est pas bonne dès le début, c’est tout le projet qui peut capoter.

Pour trouver une excellente idée de niche, il va falloir réunir différents ingrédients :

  • un nombre de recherches mensuelles important : idéalement plus de 10 000 recherches pour la requête principale, 5 000+ peut aussi convenir si les autres voyants sont très positifs
  • une faible compétitivité : il va falloir analyser la concurrence et observer s’il est facile de se hisser dans le top des résultats de recherche de Google
  • une bonne monétisation : quelles sont les leviers de monétisation possibles ? les conversions sont-elles bonnes ? à combien s’élèvent les commissions ?
  • une niche evergreen : il doit s’agir d’une idée qui va marcher sur le long terme

Si ces trois voyants sont au vert, alors tu as une petite pépite à exploiter au plus tôt ! Les deux meilleurs outils permettant de trouver une idée de niche en or sont SECockpit et KWFinder. Tu peux même coupler les deux pour avoir des données les plus précises et fiables possibles.

SECockpit et KWFinder dévoilent le nombre de recherches mensuelles pour un mot clé donné, son niveau de compétitivité (un score pour KWFinder et une barre pour SECockpit) et un aperçu détaillé de la SERP (résultats de recherche de Google) avec les metrics SEO de chaque site.

Pour savoir si une niche a un bon potentiel de monétisation, il va falloir effectuer une analyse manuelle en cherchant les meilleurs partenaires possibles, voir quelles sont les commissions, s’il s’agit d’un produit/service qui se vend déjà bien… Un bon moyen de savoir si un produit se vend bien consiste à se rendre sur Amazon et observer le nombre d’avis laissés.

Enfin, il va falloir sélectionner une niche evergreen, car on cherche toujours à générer des revenus passifs sur le long terme avec les sites de niche. En effet, non seulement cela prend du temps à ranker, mais cela demande aussi pas mal d’efforts en temps (et en argent si on délègue) pour la rédaction et le SEO. On se doit donc d’avoir une vision et une stratégie sur le moyen et long terme.

Par exemple, si on créé un site de niche sur le nouveau Samsung Galaxy S9, celui-ci va bien marcher pendant un, deux, voire trois ans ; après ça, très peu de gens auront encore de l’intérêt pour ce smartphone car il y en aura eu bien d’autres, toujours plus performants, entre temps.

Comment choisir son nom de domaine ?

choisir son nom de domaine

Choisir le bon nom de domaine pour son site de niche est une étape essentielle à ne pas négliger. La question qu’on se pose souvent est : dois-je choisir un NDD branding, EMD ou expiré ? Avant de répondre à cette question, je vais développer chacune de ces options.

Nom de domaine branding

Un nom de domaine branding correspond plus à une marque. Par exemple : Michelin, Moulinex, Renault, Brandt, Louis Vuitton…

Avec un NDD branding convient parfaitement si tu fais du e-commerce et que tu souhaites développer une image de marque autour de tes produits. Ce sera aussi très bien si tu développes un logiciel, une solution SaaS ou une application, que les gens pourront facilement identifier.

Nom de domaine EMD

EMD est l’acronyme de “Exact Match Domain” ; en français, cela correspond tout simplement à un mot clé. Disposer d’un nom de domaine EMD permet de se positionner plus facilement sur ce mot clé, car Google comprend automatiquement que ton site va traiter ce sujet.

Voici quelques exemples : arbre-chat.fr, matablebasse.net, monbalaivapeur.com

Nom de domaine expiré

Un nom de domaine expiré désigne un domaine qui a existé par le passé et qui a expiré un jour pour cause d’abandon ou d’oubli de renouvellement. Ce qui va nous intéresser chez un NDD expiré, c’est avant tout les metrics SEO et le profil de liens.

Il est possible de trouver de véritables perles sur des sites comme DomRaider et KidDom. Il faudra bien sûr y mettre le prix et c’est pas gagné de trouver le domaine parfait dans la thématique exacte que tu recherches.

Certaines personnes ont détourné des domaines expirés disposant d’excellentes metrics SEO pour en faire des sites affiliés très performants : marine2017.fr, rue89.fr, 24h00.fr

Quel type de domaine choisir ?

Cela va dépendre de la stratégie et des moyens mis en oeuvre. Personnellement, j’évite les noms de domaine branding qui n’ont pas trop d’utilité pour un site de niche. Si tu te lances et que tu as peu de moyens, tu peux partir de préférence sur un nom de domaine EMD neuf.

Si tu as déjà un minimum d’expériences dans les sites de niche, que tu as les moyens et que tu viens de trouver une perle, alors tu peux opter pour un nom de domaine expiré.

Attention cependant à bien analyser les liens et les ancres de celui-ci, ce sera dommage de créer un site sur un nom de domaine pénalisé. D’autre part, il faut garder en tête que la stratégie du NDD expiré n’est pas fiable à 100%, une petite part de risque doit être prise.

Quels TLD choisir ?

Les meilleurs TLD que tu peux choisir pour tes sites de niche sont le .com, le .fr et le .net.

En roue de secours, tu as aussi les .info, .org et .xyz. Par expérience, il vaut mieux éviter les autres extensions.

Dans la mesure du possible, prend toujours un .com ou .fr qui sont les deux valeurs sûres, quitte à ajouter un petit préfixe au début de ton domaine.

Par exemple, pour un site de niche sur les tables basses, tu peux faire monbalaivapeur.com.

Les meilleurs registrars

Le registrar est le prestataire auprès duquel tu pourras enregistrer et gérer tes noms de domaine. Il en existe plein, des plus ou moins biens, et plus ou moins chers. Je vais te lister ici mes 4 favoris. Ils sont tous fiables, performants et surtout peu onéreux.

Par ordre de préférence : InternetBS, PorkBun, Dynadot et Name.com.

Comment choisir son hébergement web ?

hébergement web

Le choix de l’hébergement web est déterminant car c’est avant tout le support de ton site de niche. Si ton hébergeur n’est pas fiable, ton site pourra être inaccessible occasionnellement. Si le support n’est pas à la hauteur, tu auras des blocages et des gros coups de pression quand tu rencontreras le moindre problème. S’il n’est pas performant, tu auras un site long à charger (malgré tous tes efforts d’optimisation), etc.

D’où l’importance de choisir un hébergement web d’excellente qualité, tout en prenant soin d’opter pour un rapport qualité/prix au top. Et oui, tant qu’on peut réaliser des économies considérables, on en profite !

Serveur mutualisé ou dédié ?

Avec un serveur mutualisé, ton site sera présent sur un serveur aux côtés de nombreux autres sites d’autres webmasters. Avec un serveur dédié, tu as plus de tranquillité car tu es tout seul. Cependant comme tu t’en doutes, la première option est bien moins cher que la seconde, et de loin. D’autre part, le serveur dédié va nécessiter une maintenance et de la gestion en plus, donc soit du temps soit de l’argent.

Tu l’as compris, pour un ou plusieurs sites de niche à héberger, la solution de l’hébergement mutualisé sera bien plus intéressante et rentable qu’un serveur dédié.

Les hébergeurs web les plus connus

A l’international, les hébergements mutualisés les plus connus et utilisés sont : GoDaddy, 1&1, Bluehost, HostGator, OVH, DreamHost, SiteGround et Hostinger.

Attention plus connu ou utilisé ne signifie pas forcément qu’il s’agit des meilleurs. Ces hébergements disposent en fait des plus gros moyens (notamment en staff et en marketing) et ils sont aussi en place depuis très longtemps.

Pour certains, leurs pratiques commerciales sont assez douteuses, fais attention aux tarifs de renouvellement qui sont souvent très différents des tarifs pour la première année d’adhésion.

Les meilleurs hébergeurs mutualisés

En réalité, les meilleurs hébergeurs web sont souvent des petites ou moyennes structures à taille humaine, qui peuvent répondre parfaitement aux demandes et besoins de leurs clients.

Je pense notamment à : PlanetHoster, o2switch, Monarobase et Easy Hoster.

Ils ont aussi l’avantage d’être des hébergeurs francophones ; leurs serveurs étant localisés en France, les temps d’accès aux contenus sont ainsi plus fluides et rapides pour les français.

Quel prix pour un hébergement mutualisé ?

Les prix sont assez variables en fonction de tes besoins. Il faut compter quelques euros par mois pour héberger un site de niche. Chez Easy Hoster, tu peux hébergeur un site pour 2,90 €. Avec Monarobase, tu peux en héberger trois pour 4,68 €. Et avec PlanetHoster, tu peux en mettre une bonne dizaine pour 6 € seulement.

Dès lors que tu souhaites héberger plusieurs sites sur ton hébergement mutu, tu es bien plus rentable.

Quel CMS choisir ?

Un CMS (système de gestion de contenu) est ce qui va permettre de gérer son site, publier des contenus, les mettre en forme, etc. Partir sur du pur HTML/CSS n’est pas vraiment envisageable : c’est technique, prise de tête et perte de temps.

Les CMS encore actifs et mis à jour aujourd’hui se comptent par dizaine. Alors comment choisir le bon ? La réponse va être très simple : WordPress, le big boss.

créer son site de niche avec wordpress

Pourquoi WordPress ?

WordPress représente déjà 60% des parts de marché de tous les CMS réunis et cette impressionnante ascension se poursuit de jour en jour. Pour te donner un ordre d’idée, le deuxième CMS le plus exploité est Joomla avec 6,4% des parts de marché suivi de Drupal avec 4,5%.

WordPress est hyper polyvalent, il permet de tout faire, il dispose de toutes les fonctionnalités, thèmes et plugins dont on a besoin, c’est la plus grosse communauté de développeurs au monde, c’est gratuit, c’est sécurisé et c’est facile à manipuler.

Quel thème choisir ?

Le choix du bon thème WordPress est déterminant pour son projet, autant pour l’esthétique, la navigation, l’expérience utilisateur, la performance, la sécurité, le référencement et la conversion.

Il existe des milliers de thèmes WordPress, des gratuits et des payants. Comment choisir le bon dans cette masse de choix ?

C’est simple, j’ai sélectionné pour toi les meilleurs thèmes et éditeurs WordPress qui conviennent parfaitement pour les sites de niche :

Oui, il s’agit de thèmes premium, mais ce n’est pas pour rien. Il y a en réalité une grosse différence de qualité entre les thèmes premium et les thèmes gratuits (bien qu’il y ait des exceptions dans les deux camps). Opter pour un thème premium made by mythemeshop, thrivethemes ou elegantthemes assure un thème parfaitement pensé pour tous les critères qui nous intéressent : design, personnalisation, sécurité, UX, conversion et SEO.

Quels plugins installer ?

Un site WordPress sans plugin, c’est un peu comme un homme complètement dénudé. Il faut l’habiller !

Il va falloir mettre en place des plugins de sécurité, de performance, de contact, de référencement, d’ergonomie, de gestion… grâce à ces plugins, on peut avoir un site performant, en règle, sécurisé et bien optimisé. Je vais te recommander ici les plugins indispensables et mes coups de cœur.

Commençons par la sécurité, tu pourras mettre en place Akismet pour la gestion des spams commentaires, et SecuPress ou WordFence comme solution de sécurité tout-en-un.

On poursuit avec la performance : le meilleur plugin à cet effet est WP Rocket (payant). Si tu souhaites une solution gratuite, tu pourras compter sur WP Super Cache ou WP Fastest Cache. En complément, tu pourras mettre en place EWWW ou Smush Image pour optimiser les images à la volée.

Pour être parfaitement en règle avec la loi, tu devras mettre en place un plugin de contact (Contact Form 7), un bandeau de notification pour les cookies (Cookie Notice) et informer concernant la loi RGPD (WP GDPR Compliance).

Pour le référencement, il existe plusieurs solutions complètes comme All in One SEO Pack et The SEO Framework. Le plus connu est Yoast SEO mais je le trouve un peu usine à gaz (pas essentiel pour un site de niche).

Pour améliorer l’ergonomie de ton site, tu as l’embarras du choix : Responsive Lightbox pour ouvrir les images dans une jolie fenêtre modale, Yuzo Related Posts pour afficher d’autres articles pertinents à la fin du contenu, Comments Evolved pour améliorer l’espace commentaire, WP Tab Widget pour afficher joliment les derniers articles et les articles populaires en sidebar.

Pour encourager les internautes à partager tes contenus, tu pourras opter pour Social Warfare, MashShare ou encore Sassy Social Share, qui conviennent tous très bien.

Pour la gestion de tes sites de niche en toute simplicité depuis un seul espace (mises à jour, commentaires, backups…), tu pourras t’inscrire sur InfiniteWP ou MainWP. Tu gagneras un temps fou au quotidien !

Enfin, on retrouve tous les plugins qui permettent de booster les conversions de ses sites de niche. A commencer par AAWP qui est le meilleur plugin dédié à l’affiliation Amazon.

Pour créer des boutons d’appel à l’action (CTA) personnalisés, tu pourras installer : Shortcodes Ultimate, pour créer des tableaux comparatifs : TablePress, pour donner ton avis sur des produits : Reviewer, pour créer des liens personnalisés : Pretty Link Lite, et enfin pour insertion de bannières publicitaires dans ton contenu : WP Quads.

Clique ici pour découvrir toutes mes ressources web

Comment créer le contenu de son site de niche ?

créer le contenu de son site de niche

Créer le contenu de son site de niche ne va pas non plus se faire à l’improviste. Il va falloir rédiger le contenu idéal pour ses lecteurs, répondre à toutes leurs questions et leur apporter les solutions idéales à leurs problèmes/besoins.

Lister les mots clés à travailler

Dans un premier temps, il va falloir lister l’ensemble des mots clés à travailler sur son site. Pour cela, tu vas pouvoir t’aider de Google, de sites spécialisés, de forums, mais surtout d’un outil d’analyse de mots clés comme SECockpit et KWFinder.

C’est grâce à ce type d’outils qu’on va pouvoir trouver une multitude d’idées et tous les mots clés liés à son mot clé principal, accompagnés du nombre de recherches mensuelles et d’un indice de compétitivité.

Définir le contenu à rédiger

Une fois qu’on a sa liste de mots clés à travailler, on va pouvoir définir les contenus exacts à rédiger. Il faudra créer des pages importantes pour tous les mots clés les plus recherchés. Les tests/avis/comparatifs de produits/services marchent très bien, les internautes en sont friands et l’intention d’achat est bien présente.

Il faudra aussi lister toutes les questions des internautes dans ta thématique et y répondre au travers d’articles dédiés. Tu pourras compter sur l’outil Answer The Public pour lister toutes les questions que les internautes se posent autour d’un mot clé donné. UberSuggest t’aidera aussi à trouver des mots clés connexes à travailler.

Qu’est-ce qu’un bon contenu ?

Un bon contenu est un contenu qui répond parfaitement aux besoins et aux attentes des internautes. Si tu réunis les ingrédients nécessaires pour un contenu de qualité, tu en seras automatiquement récompensé par des ventes.

Le contenu doit être agréable à lire et à parcourir, aéré, bien structuré et illustré, facile à comprendre pour tous, accessible sur tous les supports (responsive), bien optimisé pour le référencement et pour les conversions.

Pour plaire aux moteurs de recherche, le contenu doit être suffisamment riche et long, pour montrer que l’on est la référence absolue en la matière. Attention cependant à soigner constamment son contenu et à ne pas être rébarbatif au risque d’en pâtir négativement sur l’expérience utilisateur.

Un contenu riche et bien optimisé pourra non seulement bien ranker sur la requête que tu vises, mais aussi sur les mots clés de longue traîne.

Où déléguer la rédaction de ses contenus ?

Si tu souhaites déléguer toute la partie rédaction de tes contenus web, tu pourras te rendre sur une plateforme spécialisée comme Textbroker, Textmaster ou encore GreatContent.

Si tu souhaites cependant travailler avec un rédacteur freelance pour des missions récurrentes, rends-toi sur UpWork ou Malt. Tu y trouveras forcément ton bonheur !

Comment maximiser les revenus de ses sites de niche ?

Revenus passifs

Pour monétiser tes sites de niche comme il se doit, tu dois opter pour les meilleures solutions de monétisation possibles. Il ne faut pas que tu sélectionnes ton idée de niche tant que tu n’as pas pu validé clairement la partie monétisation qui est indispensable pour la viabilité du projet.

Quelles sont les principales solutions de monétisation ?

Un site de niche peut être monétisé de différentes façons : rémunération au clic, à l’affiliation, à l’inscription, à l’affichage, contenus sponsorisés… Ces solutions peuvent être combinées sans problème.

Généralement, ce qui marche le mieux avec les sites de niche est l’affiliation.

Quelles régies de monétisation privilégier ?

Les plateformes d’affiliation permettant de générer des commissions sur chaque vente sont multiples et complémentaires.

Parmi les plus connus, on retrouve l’affiliation Amazon, Mano Mano, CJ, TradeDoubler, Awin, Affilae et LinkShare.

Tu peux aussi générer des revenus avec la vente d’ebooks et formations, et toucher de jolies commissions pouvant aller jusqu’à 70% du prix de vente. Les deux leaders de ce secteur sont ClickBank et 1TPE.

Pour la rémunération au clic, tu pourras compter sur la régie #1 en la matière : Google AdSense.

Combien peut-on gagner avec ses sites de niche ?

Il n’y a aucune limite ! Tant que tu créés des sites qui marchent, tes gains s’accumulent et tu peux générer plusieurs milliers d’euros de revenus passifs par mois.

Comment référencer ses sites dans le top de Google ?

Pour référencer tes sites de niche dans le haut des résultats de recherche de Google, il va falloir mener à bien ta stratégie de référencement. Dans un premier temps, il te faudra maîtriser toutes les bases du référencement naturel, comprendre les tenants et les aboutissants, lire des études de cas, utiliser des outils SEO pour faciliter la compréhension et passer à l’action.

Les bases du SEO à maîtriser

Ce qu’il faut retenir de principal avec le SEO, c’est qu’il faut plaire aux moteurs de recherche, en particulier à Google. Et qu’est ce que regarde Google ? Il observe essentiellement deux choses : ton site (le contenu, l’optimisation, l’expérience utilisateur) et ton netlinking (ta popularité sur Internet). Il va voir si ta page réponds bien à tel ou tel critère pour un mot clé donné, il va te comparer avec les autres résultats présents et il te positionnera là où il pense que c’est le plus juste (en gros).

Comment optimiser son site pour le référencement ?

Pour que ton site soit bien optimisé, il va falloir veiller à plusieurs éléments :

  • le contenu doit être de grande qualité (et doit surpasser la concurrence)
  • le site doit être responsive, rapide à charger, lisible, facile à naviguer
  • le contenu doit être optimisé pour le SEO (title, titres, mots clés, maillage interne, images…)

Il te faudra installer un plugin dédié au référencement comme The SEO Framework, All in One SEO Pack ou Yoast SEO.

Netlinking : comment créer des liens de qualité ?

Pour donner de la popularité et de l’autorité à ton site, il va falloir créer des liens de qualité !

Un lien de qualité est un bien grand mot qui est difficile à décrire en quelques mots (à l’instar d’un contenu de qualité). Pour faire le plus simple possible, je dirais que c’est un lien thématique (le plus proche possible de ta niche), contextuel (placé dans un contenu), sur un site disposant de (très) bonnes metrics SEO (une preuve de popularité et d’autorité) et d’un trafic important de Google (une preuve que le moteur apprécie ce site).

Il faut avouer que ce genre de liens est assez difficile à obtenir, en particulier dans certaines thématiques. C’est pourquoi, les plateformes d’articles et de liens sponsorisés rencontrent autant de succès. Elles facilitent grandement la vie et font gagner beaucoup de temps. Parmi les principales, on retrouve RocketLinks, GetFluence, SEMJuice, Soumettre, SeedingUp et NextLevel.link.

Le netlinking est un peu le nerf de la guerre, car c’est ce qui va faire toute la différence entre deux sites relativement égaux en contenu. Plus un site est populaire et trusté, plus ses contenus vont ranker facilement sur Google et vont pouvoir jouir d’un trafic récurrent et gratuit sur le long terme.

Ce qu’il faut savoir sur Google Fred

Pour maintenir des SERP de la meilleure qualité possible, Google veille à avoir un algorithme le plus performant et précis possible. Comme il est toujours perfectible, il lui arrive de l’améliorer en appliquant de grosses mises à jour de temps en temps.

Celle qui nous intéresse plus particulièrement est Google Fred (en place depuis mars 2017), car elle concerne essentiellement les sites affiliés. Cette mise à jour n’a pas affecté les sites experts et réellement qualitatif dans leur domaine, mais plutôt les sites de niche présentant un contenu de qualité très moyenne, sans valeur ajoutée, combiné à un focus particulier sur la génération de revenus (multitude de liens affiliés et/ou de publicités).

Google Fred a impacté bon nombre de sites de niche ou MFA (Made For AdSense) et cela a secoué pas mal d’éditeurs de sites de niche. Personnellement, seuls quelques uns de mes plus vieux sites de niche ont été touché, car ma stratégie d’antan était un peu borderline. En proposant un contenu de qualité, intéressant et agréable à lire, sans abuser sur les pubs et liens affiliés, tu t’assures de rester écarté de ce filtre de Google.

Comment se préparer pour réussir ?

Dans cette vidéo réalisée aux côtés d’Anthony Larnaudie, on discute de mon parcours, et du mindset à adopter pour réussir dans les sites de niche et dans l’entrepreneuriat en ligne de manière générale.

Tout savoir sur la création de site de niche

Si tu souhaites te lancer sérieusement dans l’aventure des sites de niche, alors je te recommande vivement de rejoindre ma formation entièrement dédiée sur le sujet. Tu y retrouveras tout ce dont tu as besoin pour lancer des sites de niche à succès et pouvoir générer des revenus passifs et récurrents.

Avec cette formation, tu auras toutes les cartes en main, les stratégies à adopter, tu sauras quels outils utiliser, quelles sont les choses à éviter absolument, les bons plans… tout ce qu’il te faut pour créer des sites de niche qui cartonnent.

Tu pourras également profiter de mes études de cas personnelles, des groupes de discussion des quiz pour valider tes acquis et bénéficier d’un support où tu pourras poser toutes tes questions et interrogations autour des sites de niche.

Je veux en savoir plus sur la formation site de niche

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Simple Share ButtonsCet article vous a plu ? Partagez-le !
Simple Share Buttons
tempus diam ut Lorem venenatis, risus. mattis elementum at ipsum