7 astuces d’UX design pour garder vos visiteurs sur votre site web

L’UX design a pour but de marquer l’esprit des visiteurs de votre site et leur laisser une impression positive durable de votre marque.

Un bon site Internet, est un site sur lequel les visiteurs restent longtemps. C’est logique, si vous arrivez sur un site de niche ne contenant aucune information pertinente, vous partirez rapidement. Par contre, si vous tombez sur un site remplis d’informations judicieuses sur le sujet de votre recherche, bingo, vous resterez dessus au moins plusieurs minutes.

C’est bon pour votre SEO (référencement naturel) mais c’est également bon pour votre entreprise. Plus les visiteurs passeront de temps sur votre site, plus ils consulteront vos pages, plus ils auront la chance de découvrir votre expertise, et donc plus vous la possibilité de les convaincre de faire affaire avec vous.

Lors de la création de votre site web, il est donc fondamental de vous assurer de mettre en place un bon UX Design (User Experience Design) pour tenter de faire rester vos visiteurs plus longtemps sur votre site internet.

Dans cet article, nous vous allons vous révéler 7 astuces pour améliorer l’expérience de vos utilisateurs sur votre propre site Web.

Vous êtes prêt ? Go !

Étape #1 : adaptez votre site à votre public

affiliation marketing

Lorsque vous montez une entreprise, vous devez au préalable identifier vos clients, votre cible. Votre clientèle cible est également connue sous le nom de personas. Cela désigne vos clients types, vos clients de rêve.

Votre site internet n’échappe pas à cette règle. Avant de commencer à le créer, il est fondamental de connaître les personnes auxquelles vous souhaitez vous adresser.

Vous trouvez ce premier conseil basique ? Pourtant, beaucoup négligent cette première étape et manquent ainsi leur cible ! 

Une fois que vous avez bien en tête le profil de votre client type, vous allez devoir choisir un hébergeur WordPress performant avant de pouvoir passer à la création de votre site web (ou de votre e-commerce).

Lors de la création de votre design, arrangez vous pour que la structure de celui-ci répondent bien aux besoins de vos prospects, ainsi qu’à leurs habitudes. Un site internet à destination des dirigeants de PME et ETI B2B ne doit pas ressembler à un site web visant un autre public, comme des diététiciens, par exemple.

Par ailleurs, demandez des avis autour de vous et soyez attentifs aux remarques de vos proches et de votre entourage. Elles sont précieuses !

À noter, l’utilisateur est roi, ne vous braquez pas en cas de retours négatifs, et ce même, si vous avez bichonné votre site et que vous le trouvez parfait. Si queque chose n’a pas été clair pour un visiteur, c’est que cela ne l’était pas. Point final.

Étape #2 : sélectionnez bien vos visuels

Les prix des mots-clés dans l’immobilier

Choisir des visuels de qualité est un second élément indispensable. Cela permettra d’attirer bien davantage d’internautes.

J’entends par “visuels”, des images, des vidéos, des photos, des infographies et tout ce qui est susceptible de plaire à vos utilisateurs.

Sachez  qu’un contenu sans visuels a beaucoup moins d’impact qu’un contenu illustré. Cela, peut importe le support : que ce soit pour de l’e-mailing, du blogging, ou encore des communications sur les réseaux sociaux. Bref, cette règle est valable pour l’ensemble de vos communications numériques.

Du fait du manque de temps (et parfois du manque de concentration) les internautes lisent souvent les contenus en diagonale. Alors soyez persuasif et attirez l’oeil de vos visiteurs afin qu’ils aient envie de lire vos contenus. Usez à loisir de visuels de qualité pour capter l’attention des visiteurs.

La vidéo est, à ce titre, un contenu particulièrement intéressant. Vous n’avez pas pu ne pas remarquer que beaucoup de blogueurs se créaient aujourd’hui une chaîne Youtube.

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’une grande majorité d’internautes apprécient le format vidéo lorsqu’ils recherchent d’avantages d’explications, mais aussi parce que la vidéo est génératrice de trafic ! 

Il peut être intéressant de, par exemple : 

  1. Publier un article sur votre blog
  2. Créer un vidéo résumant le contenu de cet article
  3. Insérer la vidéo au début de votre article sur votre blog.

De cette manière, vous pourrez pousser les visiteurs qui n’ont pas beaucoup le temps de lire à rester sur votre site en regardant la vidéo. Vous aurez ainsi pu délivrer votre contenu au visiteur fraichement débarqué sur votre site.

D’autant plus que Youtube est aujourd’hui le deuxième moteur de recherches après Google. Cela signifie que la “vidéo” est un support de communication incontournable. Mettez donc à disposition de vos internautes les contenus visuels qu’ils recherchent afin de répondre à leurs demandes.

Étape #3 : allez droit au but

Il est important d’aller droit au but pour ne pas balader vos internautes et leur faire perdre leur temps.

Une étude menée par BJMédia, a démontré que la durée moyenne d’une visite sur une page web était de 30 à 60 secondes. C’est une durée de visite plutôt courte !

C’est la raison pour laquelle vous devez faire en sorte que le visiteur trouve facilement et rapidement l’information exacte qu’il cherchait. Pensez pour votre ROI à placer, non loin de cette information, un CTA (Call To Action) afin de pousser le visiteur à l’action assez vite.

Ce CTA doit être le plus convaincant possible puisque le visiteur ne vous laisse que très peu de temps pour le convaincre. Voilà pourquoi, il est nécessaire, entre autre, d’aller à l’essentiel.

Étape #4 : aérez le design de votre site

Nous avons insister un peu plus haut sur le fait qu’il fallait améliorer votre visuel. Vous pouvez faire cela en intégrant des photos de qualité qui attirent l’oeil.

Il est important de comprendre que vous devez utiliser de beaux visuels, oui, mais ne pas surcharger votre site Web pour la cause. Soyez stratégique et efficace !

Nous comprenons que vous ayez de très belles images à vouloir exposer mais restez tout de même raisonnable.

Cela est aussi valable pour l’intégration de publicité du type Google AdSense. La pub c’est bien pour monétiser votre site, mais n’en abusez pas. Si vous en intégrez trop, l’expérience utilisateur sur votre site sera forcément moins bonne.

Voici les éléments à éviter pour conserver une bonne expérience utilisateur sur votre site Web :

Les fenêtres pop-up

Les pop-up peuvent créer des bugs sur votre page ou perturber l’attention de vos lecteurs. Cependant, vous pouvez tout à fait en utiliser sur votre site si vous savez ce que vous faites. Vous pouvez, par exemple, décider d’attirer l’attention de vos visiteurs en faisant s’ouvrir une pop-up lorsqu’ils quittent votre site (exit intent). C’est un exemple d’utilisation efficace des pop-up.  

La musique ou les vidéos en lecture automatique

Bon, on n’est plus en l’an 2000, hein. Mettre de la musique en lecture automatique, c’est kitch et en plus cela peut fortement dérangé vos visiteurs. Imaginez, s’ils ont le son de leur ordinateur ou de leur smartphone à fond… Vous imaginez les désagréments que cela peut engendrer. Niveau discrétion, il y a mieux quand même. 

Ensuite, les vidéos en autoplay, cela peut être intéressant pour attirer l’oeil des visiteurs. Cependant, pensez à faire démarrer la vidéo sans le son. Une fois les visiteurs intéressés par celle-ci, ils pourront eux-mêmes activer le son.

C’est mieux et plus discret, non ?

Les carrousels d’images / les sliders

Certains professionnels prétendent, en effet, qu’il ne faudrait pas recourir aux sliders parce que cela pourrait ralentir votre page. En d’autres termes, cela pourrait être lent à charger lorsque vous êtes sur mobile, par exemple. Ce qui pourrait faire perdre patience à l’internaute et le ferait s’enfuir.

En 2021, il est clair que vous pouvez utiliser des sliders sur votre site. Pensez seulement a bien optimiser vos images afin qu’elles ne soient pas trop lourdes. De cette manière, aucune perte de vitesse de chargement ne sera à prévoir. Si votre site tourne sur WordPress, n’hésitez pas à consulter ce classement des 50 meilleurs plugins WordPress. Vous devriez y trouver votre bonheur pour vous créer gratuitement un site Web performant et sécurisé.

En résumé, les designs qui convertissent le mieux sont les designs simples et aérés.

Étape #5 : facilitez la navigation sur votre site

Vous devez faciliter la navigation de vos lecteurs sur votre site. Cela qui signifie que vous devez mettre à leur disposition un contenu structuré pour une navigation intuitive.

Si vous voulez augmenter de façon drastique le nombre de visiteurs sur votre site, votre mission sera donc de construire un site de façon logique.

Comment construire un site pour une expérience utilisateur fluide ?

La balise Title de votre page : c’est l’élément le plus important de votre page puisque c’est lui qui incitera votre lecteur à rester ou pas sur cette page. Votre titre doit être accrocheur et contenir entre 50 et 60 caractères maximum en incluant, bien entendu, votre mot-clé. En 2021, il n’est plus nécessaire de remplir votre titre de mots clés. Écrivez simplement un titre relativement court, clair, efficace et recherché par les internautes. Évitez le plus possible les soupes de mots clés pour le SEO.

La méta description : il s’agit d’un extrait de votre contenu qui sera visible sur les moteurs de recherches avant même de visiter votre site. Il doit intégrer une description courte, impactante et résumée de votre contenu afin de donner envie aux internautes de cliquer sur votre lien et ainsi visiter votre site.

L’URL de votre page : l’adresse URL de votre page Web a pour but de décrire la thématique du contenu sur lequel arrivent les internautes. C’est également une bonne source d’informations pour les moteurs de recherche. Les mots clés que vous visez peuvent y être insérer. Avec modération, bien sûr. L’URL doit restée courte.

Les mots clés dans votre contenu : la rédaction de contenu est aujourd’hui une technique fiable pour booster votre référencement naturel. C’est pourquoi dans votre contenu, n’hésitez pas à  placer de manières naturelles vos mots-clés ou vos expressions clés. Encore une fois, évitez les soupes de mots ou les textes sans queue ni tête. Google risquerait de ne pas vous positionner ou, pire, de vous sanctionner. Un texte de qualité, répondant parfaitement à une question que se posent les internautes est la clés du succès !

La balise H1 : c’est le titre principal du contenu. À la différence du la balise Title dont le contenu s’affichera dans l’onglet de votre navigateur Web ou sur les moteurs de recherche, la balise H1 est le titre que vos visiteurs verrons dans la page directement. Par exemple, ici le titre de cet article c’est “7 astuces d’UX design pour garder vos visiteurs sur votre site web” mais la balise Title est “Comment diminuer le taux de rebond sur votre site Web ?”. Les moteurs de recherchent portent une attention particulière à cette balise H1.  C’est la raison pour laquelle, il ne faut pas la négliger.

– La balise H2 : quant à elle, elle sert à structurer votre contenu et vous vous doutez bien qu’un contenu bien structuré ne peut que séduire vos lecteurs. Vous aimez lire des livres qui sont divisés en chapitres, sous-chapitres, etc ? Imaginez-vous lire un livre où le texte n’a aucun chapitre, ni titre, du début à la fin. Horrible, non ?

Étape #6 : améliorez le temps de chargement de votre site

Vous avez tous remarqué que nous sommes tous très impatients devant notre écran.  

Alors vérifiez la vitesse de chargement de votre site !

Selon un étude faite par Google en 2016, sur mobile un temps de chargement supérieur à 3 secondes fait fuir les internautes.

Comment améliorer la vitesse d’un site Internet ?

Premièrement : compressez vos images !  Vous pouvez facilement alléger le poids de vos JPEG, PNG ou GIF mais aussi vos document PDF. Il existes de nombreux logiciels que vous pouvez utilisez tels que Jpeg.io, Small PDFCompressJPG ou, mieux encore, le plugin WordPress TinyPNG. Pour un site Web rapide et performant, WordPress reste assurément la meilleure solution technique. Ce n’est pas pour rien que ce CMS propulse 40% des sites web dans le monde. 

backlinks

Avez-vous déjà été confrontés à une alerte dans votre messagerie vous demandant de compresser vos fichiers parce qu’ils étaient trop lourds pour pouvoir être envoyés par mail ? C’est aussi valable pour les images de votre site web !

Lorsque vous réduisez le poids de vos images, vous pouvez être assuré du fait que vous allez accélérer la vitesse de chargement de votre site. Pensez donc à optimiser vos images pour réduire le poids total de vos pages ainsi que le temps de chargement de celles-ci.

Certains outils permettent de savoir précisément ce qui ralenti vos pages. Pour cela, vous pouvez utiliser Dareboost, Pingdom et PageSpeed Insights de Google. Grâce à ces outils, vous pourrez avec précision vérifier ce qui ralentit votre site et cela gratuitement.

Étape #7 : ajoutez des liens internes vers d’autres pages de votre site

backlinks

Ces liens doivent pointer vers d’autres pages qui abordent la même thématique que la page sur laquelle vous travaillez. Il faut que le lien entre ces deux pages ait du sens.

Les liens internes sont essentiels pour votre maillage interne.

Assurez-vous que l’ancre de votre texte paraisse naturelle pour vos lecteurs.

Rien qu’en lisant cette ancre, ils doivent déjà comprendre la thématique de la page vers laquelle vous tentez de le diriger.

Comment augmenter le temps de lecture de vos pages ?

Comme vous l’avez compris, l’expérience utilisateur est le moyen d’attirer des visiteurs sur votre site web.

Cependant, il est également nécessaire de créer votre site Web avec un CMS rapide comme WordPress, par exemple.

Si vous manquez de temps pour créer votre site vous-mêmes, certains hébergeurs comme EasyHoster peuvent vous permettre de créer votre site ou votre boutique en ligne gratuitement avec WordPress et Divi.

Si cet article vous a semblé utile, n’hésitez pas à mettre ces astuces en pratique et à partager l’article !

Article rédigé par Amina Mabondzot
Rédactrice chez
Orson.io

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Maximilien.me