Gagner sa vie avec un blog voyage : c’est possible

Gagner sa vie avec un blog voyage : c’est possible
Cet article vous a plu ? Partagez-le !
0

Aujourd’hui j’ai le plaisir d’accueillir Thibaut Pakiry, un blogueur voyage à succès qui va nous partager ses meilleurs conseils pour gagner sa vie avec un blog voyage.

On entend souvent qu’il est difficile de gagner de l’argent avec un blog de voyage ou un blog lié au tourisme. La principale raison est que beaucoup de blogueurs n’exploitent pas tous les moyens de monétisation, du moins les plus efficaces.

Ils utilisent souvent la publicité ou encore les liens sponsorisés.

Mais il existe d’autres moyens qui sont bien plus efficaces, et dont je vais parler dans cet article.

Personnellement j’ai aujourd’hui 3 blogs de tourisme (un sur Lisbonne, un sur Porto et un sur Barcelone). J’ai essayé beaucoup de moyens, et je peux dire lequel marche le mieux et lequel la marche le moins bien.

Au départ j’ai commencé à ouvrir un blog de tourisme sur Lisbonne et je me suis rapidement rendu compte des meilleurs moyens de monétisation dans le domaine des voyages.

1 – Exploiter les domaines dont les marges sont les plus intéressantes

Le premier moyen le plus efficace est de se concentrer sur les domaines où les marges sont les plus intéressantes. Beaucoup de sites internet dont la thématique est le voyage ou le tourisme commence par faire de l’affiliation avec les sites de comparateurs des prix, notamment pour acheter des billets d’avion.

Étant donné que les prix des de ces billets sont très élevés, on peut penser que les commissions sont aussi très intéressantes. Mais malheureusement ce n’est pas toujours le cas.

commission

En effet prix de vente est élevé mais la commission ne l’est pas toujours. C’est tout particulièrement le cas des comparateurs de prix dont les marges sur les billets d’avion sont déjà très faibles.

Étant donné que les compagnies aériennes ont des charges très élevées, elles ne peuvent pas se permettre de donner de grosses commissions aux comparateurs.

Ainsi si un blogueur recommande un comparateur spécifique il ne gagnera finalement qu’une petite commission de la petite commission que gagne le comparateur de prix grâce à la compagnie aérienne.

Je l’ai personnellement essayé avec mon blog sur Lisbonne et je touchais entre 1 et 2 € de commission par billet acheté. Un résultat très faible sans mentionner le fait que la plupart des gens ne passent pas par un blog pour acheter un billet d’avion mais directement par le site des compagnies aériennes ou encore les sites des comparateurs de prix.

Quels sont les domaines où les marges seront plus intéressantes dans le domaine du tourisme ?

Ces deux principaux domaines sont selon moi les domaines de la restauration et de l’hôtellerie.

C’est pour cela je crée des partenariats directement avec les restaurants locaux et non avec les intermédiaires comme TripAdvisor.

Dans le cas de Bonjour Lisbonne, j’ai créé des partenariats avec des restaurants à Lisbonne pour leur apporter des clients français, par exemple avec un restaurant à Bélèm comme on peut le voir dans cet article.

Et en échange, je reçois une commission de 15 % de l’addition des touristes qui viennent de la part de Bonjour Lisbonne. Si on fait la comparaison entre commission de 15 % et la commission précédemment mentionnée de 1 % (billet d’avion), ce domaine de la restauration est bien plus intéressant.

Une seule addition d’une famille composée de 2 parents et de 2 enfants me rapporte facilement entre 10 et 20 € de commission.

Pour l’hôtellerie, je recommande des sites de réservation d’hébergement qui me propose des commissions très intéressantes. En restant sur le cas de Bonjour Lisbonne j’ai écrit une page sur le thème de l’hébergement dans laquelle j’ai mis des liens d’affiliation vers Booking qui me paye entre 10 et 30 € pour chaque réservation. Pour cela, j’ai apporté beaucoup de contenu sur le thème de l’hébergement à Lisbonne pour valoriser ma page et pour que les touristes soient incités à réserver via cette page du site Bonjour Lisbonne.

2 – Éviter les intermédiaires

GetYourGuide

Dans le cadre des sites de réservation comme GetYourGuide, il suffit d’envoyer du trafic ciblé pour avoir des revenus.

Mais il est bien plus intéressant de travailler avec les sociétés locales, pour par exemple proposer un service de transfert depuis l’aéroport au centre-ville comme je le fais avec Bonjour Porto.

Je touchais au départ 1.5€ euros par commission par les sites de réservation intermédiaires et maintenant je touche 5 euros par réservation.

Il faut au préalable écrire une page de vente sur laquelle se trouve un formulaire de réservation. Cela me permet d’entrer en contact avec les touristes qui souhaitent faire une réservation via mon propre site.

3 – Proposer ses propres services

Proposer ses propres services est un excellent moyen de faire de l’argent par un blog de voyage.

Sur Bonjour Porto, je propose par exemple des visites guidées et je peux ainsi fixer le prix que je veux, ainsi que le salaire que je donne à mes guides touristiques.

Petite difficulté : le volume de recherche pour les visites guidées sur les moteurs de recherche est plutôt faible. C’est pourquoi il est important d’avoir un blog avec beaucoup de trafic pour avoir ensuite plus de personnes qui consultent votre page sur les visites guidées.

Si l’on prend l’exemple du site Bonjour Porto, je fais beaucoup de référencement sur la page que faire à Porto au sein de laquelle je propose des visites guidées en haut de la page. Cela me rapporte ainsi 3 fois plus de réservations que la page spécialement dédiée aux visites.

réserver une visite guidée

Le premier avantage est que les marges sont plus importantes. Le deuxième avantage est que je peux choisir le type de service qui correspond aux attentes de mes clients, à l’inverse de faire un partenariat avec une entreprise de visite guidée qui ne pourra pas forcément correspondre aux attentes de mes clients.

L’inconvénient de ce moyen de monétisation est qu’il faut être sur place pour la gestion des salariés sur place, en l’occurrence les guides touristiques.

Cela demande des capacités de management mais aussi beaucoup de temps.

Dans le cas de Lisbonne et Porto, ce sont les visites guidées qui me rapportent le plus d’argent. Comme la principale difficulté est que la page de vente consacrée aux visites guidées n’a que peu de trafic, je suis passé par ma newsletter pour les recommander. Pour cela j’offre un guide gratuit en PDF pour inciter les visiteurs à s’inscrire à ma newsletter.

Je recommande également les visites guidées sur d’autres pages de mon blog, comme la page des activités à faire sur place. Grâce à cela, j’ai réussi à faire augmenter considérablement le nombre de réservations de visites guidées et ainsi faire augmenter mes revenus.

4 – Amener du trafic sur les articles dédiés aux monuments

Beaucoup de sites de tourisme proposent une page où sont mentionnés tous les principaux monuments d’une ville à visiter, avec un lien d’affiliation d’achat de billets pour chacun des monuments.

C’est ce que j’ai essayé de faire mais je me suis rendu compte que ce n’est pas le plus efficace. J’ai ensuite adopté la technique de publier un article entièrement dédié à un monument spécifique, en plaçant un lien d’affiliation en haut de l’article.

Et cela fonctionne très bien, à condition que le monument soit très connu et que le volume de recherche concernant ce monument soit très élevé.

sagrada-familia

C’est ce que je fais avec la Sagrada Familia. Le volume par mois est de plus de 60000 recherches. En arrivant bien à se positionner sur les moteurs de recherche grâce au SEO, il est possible d’avoir beaucoup de trafic sur cet article et le nombre de clics sur le lien d’affiliation devient très élevé, ce qui permet de dégager beaucoup de revenus.

C’est pourquoi, en se positionnant grâce au contenu et au netlinking sur les monuments les plus connus d’une ville, il possible de faire beaucoup d’argent.

En conclusion, un blog de voyage qui a du trafic peut faire de l’argent mais il est important d’identifier les moyens qui fonctionnent le mieux !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Simple Share ButtonsCet article vous a plu ? Partagez-le !
Simple Share Buttons