La mystérieuse disparition des rennes du Père Noël

La mystérieuse disparition des rennes du Père Noël

Aujourd’hui j’ai décidé de vous parler d’un beau conte de Noël intitulé “La mystérieuse disparition des rennes du Père Noël”, dont les droits d’auteur sont reversés au Secours populaire.

“La mystérieuse disparition des rennes” du Père Noël a été publié le 18 octobre 2012. Le conte est écrit par Joel Guerriau et illustré par Matthieu Redelsperger. C’est un beau conte de Noël à destination d’un public “jeunesse”. Sénateur de Loire Atlantique, Joel Guerriau s’exprime dans registre différent en élargissant la portée de sa plume.

Quelle est l’histoire ?

Le conte part de l’idée farfelu (ou pas ?) de Génibus, un inventeur aux dents longues qui rêve de révolutionner la tradition de Noël. Il se met en tête de concevoir un traîneau moderne et tout à fait futuriste pour notre cher Père Noël. Sans les incontournables rennes, écologique, high-tech, design et extrêmement ergonomique. Le Père Noël est bien entendu très attaché à ses rennes (et on le comprend) avec lesquels il livre depuis toujours les cadeaux, ne semble pas vraiment emballé par cette révolution. Mais obstiné, l’inventeur va tout mettre en oeuvre pour que le Père Noël utilise son invention, le « Galactic One ». Génibus va alors user de subterfuges et va à la rencontre de la sorcière Doramoche pour tenter de faire disparaître les rennes d’une façon très étonnante.  Le père Noël décide alors de lancer un appel aux enfants du monde entier pour retrouver les rennes. Pourra-t-il les retrouver ?

Ce livre sensibilise les jeunes générations aux préoccupations environnementales par le biais d’une épopée à la fois ludique et rocambolesque.

Un livre pour enfants qui propose un tel esprit de solidarité c’est un double cadeau.

Le conte est disponible ici 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.