Pourquoi investir dans le vinyle à l’ère du numérique ?

Pourquoi investir dans le vinyle à l’ère du numérique ?

Depuis l’avènement du numérique, nos anciens appareils sont passés aux oubliettes, délaissés au profit des matériels modernes. De fait, la veille tourne-disque et la radio cassette sont relégués au rang d’objet de collection. Alors qu’on assiste à un virage digital, le vinyle fait son grand retour. Une reprise impressionnante enregistrée en 2016 où les ventes ont bondi depuis les dernières 25 années.

La renaissance du vinyle

Renaissance du vinyle

On a pu noter ce rebond à travers la plate-forme de vente en ligne Catwiki. Un lieu d’échange virtuel où des vinyles sont vendus aux enchères chaque semaine. Ce sont notamment les ouvrages des plus grands musiciens de tous les temps. L’engouement pour le vinyle ne concerne pas uniquement les baby-boomers, la nouvelle génération aussi s’est éprise de ces disques.

Il s’avère que la renaissance du vinyle soit liée à la redécouverte de cette expérience d’écoute. À cela s’ajoute, l’engagement viscéral qu’elle confère. Pour cause, Justin Bieber s’est lancé dans cette aventure pour faire plaisir à ses fans. Ed Sheeran poursuit la tendance en 2017, et se trouve en tête de vente avec son album Divide. Bien qu’il soit un musicien des temps modernes, son succès se positionne au même degré que les Beatles, Pink Floyd et Dark Side of the Moon.Les musiques originales de films sont également très sollicitées dans sa version en vinyle. En fait, les jeunes amateurs de vinyle s’intéressent surtout aux chansons d’antan, qui n’ont rien à voir avec les tubes d’aujourd’hui.

En 2016, David Bowie se trouve en tête des palmarès avec son album Blackstar. Depuis, l’essor du vinyle se reprend de plus belle et les ventes ont atteint plus de 53% par rapport à l’année 2015.

Les experts recommandent le vinyle en pleine révolution numérique

Vinyle vs numérique

Les experts conseillent d’investir dans le vinyle afin de perpétuer cet art dans l’industrie de la musique. Ceux qui recherchent de la qualité devraient songer à cette option dans le vinyle. Le son passe mieux sur la cire que dans nos iPod en raison de la compression. La version vinyle est comparable au lait entier, tandis que la version vinyle serait la version semi-écrémée. En gros, il fournit un son plus riche et plus complet, mais la qualité du vinyle relève aussi de son art.

Les pochettes carrées ont conquis le cœur du public à l’ère du numérique. De nombreux artistes ont de nouveau connu leur heure de gloire grâce à ce format unique. En quelque sorte, les créations écoutées à travers les disques sont considérées comme des œuvres d’art.

La qualité de l’expérience est avérée, tant par les amateurs que les professionnels du secteur. En outre, la demande continue à grimper, tout comme le prix. A sa sortie, l’album emblématique des Beatles, Sgt. Pepper’s lonely heart club bands s’échangeait à 2€ ou 3€. En 2017  l’occasion de son cinquantième anniversaire, la pochette peut générer dans les 78.000€ à d’après une étude.La flambée des prix est surprenante.

Tout compte fait, le vinyle ne s’est pas retiré du marché comme on le pense. Il a juste pris de recul avant de refaire surface. C’est donc un investissement qui a du sens. Il n’est pas encore en retard pour commencer votre collection de vinyle. Un éventail de disques vintages se présente à vous sur les sites spécialisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.