La croissance mondiale menacée selon le FMI

La croissance mondiale menacée selon le FMI

L’estimation de la croissance mondiale en ce moment est encore assez bonne : elle pourrait atteindre environ 3,9 % jusqu’à la fin d’année. Il y a donc une petite hausse, puisqu’elle était de 3,7 % l’année dernière. Néanmoins, il y a de fortes chances que cette évaluation soit faussée. En effet, selon Maurice Obstfeld, économiste en chef du Fond Monétaire International (FMI), la valeur pourrait être réévaluée de 3,9 %. Pour le technicien, les causes de ce risque sont assez nombreuses. On peut citer par exemple, la tension extrême entre les grands partenaires économiques mondiaux. Détails.

Quelles sont concrètement les causes de cette menace ?

Maurice Obstfeld

Selon Maurice Obstfeld, les tensions commerciales qui s’intensifient entre les grandes puissances risquent de saper la croissance mondiale. Les investissements vont diminuer puisqu’il n’y a plus de confiance entre les différents acteurs. D’ailleurs, l’économiste a fait une projection assez alarmante. Selon lui, si les menaces se concrétisent, cela pourrait avoir un impact jusqu’en 2020.
La principale raison de cette débandade est sans aucun doute la politique choisie par Donald Trump. Ce dernier a opté pour un système protectionniste qui propose une élévation conséquente des taxes douanières sur les produits comme l’acier ou encore l’aluminium. Ces mesures n’ont pas été bien reçues par certains pays comme le Canada ou encore le Mexique. En réaction, ces derniers ont annoncé une hausse conséquente des taxes sur les produits américains. Ce qui est sûr, c’est qu’il y a une forte tension sur les échanges mondiaux. Si les annonces sont appliquées, il y a de fortes chances que la baisse de la croissance mondiale soit assez conséquente.
Cependant, le système économique mondial demeure assez complexe. C’est pourquoi il est encore difficile de donner les répercussions concrètes de ces mesures sur la croissance. Dans les meilleurs des cas, les contres mesures ne seront pas appliqués par certains États, cela pourrait ainsi diminuer le risque sur la croissance mondiale.

Les autres prévisions du FMI

wall street

En ce qui concerne l’économie des États-Unis. Le FMI table sur une hausse d’environs de 2,9 %. Cela est sans aucun doute dû à la réforme fiscale qui a été initiée l’année dernière. Cependant, le document du FMI précise que les annonces récemment faites par l’administration Trump ne sont pas encore prises dans le calcul de cette croissance. En ce sens que la Chine pourrait prendre des contre-mesures importantes qui pourraient miner la croissance américaine, suite à l’annonce de l’augmentation des taxes sur de nombreux produits chinois.
Pour ce qui en est de la zone euro, les prévisions sont assez moroses, car il y a bel et bien une baisse de croissance. Cela est dû à l’économie allemande et française. En effet, le FMI à choisit de revoir ses prévisions sur les deux grandes économies de la Zone euro. On constate une baisse de la croissance de moins de 0,3 point pour la France et l’Allemagne. En ce qui concerne l’Italie, le FMI revoit aussi sa note à cause de l’instabilité politique dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.