Espagne : des activistes se déshabillent pour protester contre les abus envers les animaux.

Espagne : des activistes se déshabillent pour protester contre les abus envers les animaux.

Le dimanche 16 décembre dernier, à 9 h 15 du matin, plusieurs citoyens espagnols sont descendus dans la rue en marge d’une des manifestations les plus représentatives de l’année.

La Plaza de Cataluña était le scénario choisi par les activistes pour clamer leurs revendications. Des citoyens nus avec des taches de sang artificielles étaient allongés sur le sol.

C’était le geste choisi par les manifestants pour dénoncer le massacre d’animaux exotiques, chassés pour leur peau.

Surprenante protestation

Surprenante protestation

Une cinquantaine de militants en faveur de la protection des animaux se sont montrés nus ce jour-là, le corps recouvert de sang artificiel, sur la Plaça Catalunya de Barcelone, pour protester contre l’industrie de la fourrure et pour la défense des animaux.

Différentes organisations de protection des animaux et de simples citoyens ont rejoint la cause. Tous les participants ont répondu à l’appel de l’Organisation Animal Naturalis. Cette organisation est une fondation à but non lucratif visant à promouvoir des changements sociaux et législatifs pour la protection animale.

Les manifestants se sont allongés sur le sol, empilés les uns sur les autres, imitant la façon dont les corps des animaux morts et privés de leur peau, comme le rapporte Animal Naturis.

D’après les déclarations des activistes, ce geste symbolique a pour but de sensibiliser l’opinion sur le sort des animaux exotiques tués chaque année autour de la terre.

Appel aux grandes maisons de fourrure

 Animal Naturis

Cette protestation graphique a été accompagnée d’une bannière demandant “Combien de vies y a-t-il pour un refuge ?”. Au cours de la manifestation, l’un des participants a brandi une banderole portant le slogan et à la fin de l’acte, il a crié “La cruauté n’est pas élégante”.

De cette manière, ils lancent un appel aux grandes industries de la fourrure – qui fournissent au secteur de la mode des peaux et du cuir – pour mettre fin à cette activité qui entraîne une diminution importante des espèces dans le monde entier.

L’entité Animal Naturis aurait voulu “donner la parole à des millions d’animaux maltraités et mis à mort par l’industrie de la fourrure”, à travers cette manifestation. L’association estime que plus de 32 millions d’animaux sont abattus dans l’Union européenne.

Implications de quelques grandes marques

éliminer toutes les collections basées sur des fourrures animales

Il convient de noter que les grandes marques de mode telles que Burberry, Guess, H & M, Adidas, GAP, Zara et Chanel, entre autres, ont déjà l’intention d’éliminer toutes les collections basées sur des fourrures animales de leur catalogue. Mais cela reste actuellement au stade de projet et d’annonce de bonnes intentions.

L’organisation espère pouvoir continuer à organiser ce type de manifestations pour mieux sensibiliser l’opinion publique sur le sort de ces animaux à fourrure.

Selon elle, le sort de ces espèces si menacées importe encore assez peu au public, même si elles sont grandement tributaires de l’exploitation des grandes industries de la fourrure.

De nouvelles opérations coup de sang, comparables à celle organisée à Barcelone, devraient avoir lieu dans d’autres grandes villes à l’avenir.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.