Les prix de Google Adwords dans l’immobilier

Les prix de Google Adwords dans l’immobilier
Cet article vous a plu ? Partagez-le !
0

Plus de 90% des internautes français utilisent quotidiennement Google. Pour augmenter la visibilité d’une activité immobilière sur ce moteur de recherche, il est possible d’acheter des mots-clés. Via Google Adwords, les annonceurs peuvent capter des contacts qualifiés. Pour cela, il faut savoir comment fonctionne cette plateforme et quels mots-clés viser. Voici les détails.

Pourquoi utiliser Adwords dans l’immobilier ?

adwords annonces immobilières

Acteur incontournable de la publicité sur le web, Google Adwords permet de générer un maximum de contact. L’intérêt d’associer Adwords à sa stratégie digitale immobilière est de capter les internautes dès leur phase de recherche sur Google. En effet, Adwords permet de prendre une longueur d’avance sur la concurrence en affichant le site en haut de la SERP. Si l’annonce et la landing page sont attrayantes (et combinées avec les bons mots-clés), les internautes seront ciblés. De plus, Google Ads permet de récolter des informations sur les habitudes de recherche des prospects. Il fournit, entre autres, les mots-clés qui ont déclenché l’affichage de l’annonce. Ces informations vont permettre de faire émerger de nouvelles opportunités de référencement et de stratégies marketing.

L’autre point positif à l’utilisation de Google Adwords est la maîtrise des coûts. En choisissant la publicité au CPC (coût par clic), on ne paye que lorsqu’un visiteur clique sur l’annonce et visite la landing page de destination. Ainsi, il faut déterminer le montant exact de ce que l’on souhaite dépenser pour ses publicités. Une fois le budget épuisé, Google Adwords stoppera automatiquement les annonces. Il est important d’évaluer précisément les retombées et l’atteinte des objectifs de chaque campagne. Toutefois, des ajustements pourront être faits dans le but d’améliorer vos résultats publicitaires.

Quel est le fonctionnement de Google Ads ?

fonctionnement de Google Ads

Google Adwords fonctionne par un système d’enchère sur des mots-clés. Ceux-ci permettent aux annonces publicitaires d’apparaître dans les résultats de la SERP. Donc, pour chaque recherche faite sur Google via un mot-clé “appartement T2 Paris”, une enchère s’active automatiquement entre tous les annonceurs. Bien entendu, la meilleure enchère gagne.

L’idée est la même que pour une vente aux enchères classique : la meilleure offre l’emporte. Toutefois, pour éviter que seuls les annonceurs ayant le plus payé gagnent, Google a introduit la notion de “score de qualité” aux annonces : une note allant de 1 (très mauvais) à 10 (excellent).

Pour améliorer son score de qualité, plusieurs facteurs sont à prendre en compte. Le premier concerne le choix du mot-clé. Celui-ci doit apparaître de façon pertinente dans l’annonce. Le second facteur est la page de destination choisie, qui doit être en rapport avec le mot-clé.

Par exemple, la page d’une annonce ayant comme mot-clé “La loi Pinel à Marseille” doit traiter de l’intégralité du sujet : de la loi Pinel, et spécifiquement à Marseille, des plafonds appliqués à la ville, du potentiel locatif de Marseille ou encore proposer des logements éligibles à ce dispositif.

Retrouvez l’ensemble des explications sur le fonctionnement de Google Adwords.

Les prix des mots-clés dans l’immobilier

Les prix des mots-clés dans l’immobilier

Les prix des mots-clés varient en fonction des communes. Certaines, plus concurrentielles que d’autres, voient leur prix augmenter. Pour ce faire, il est intéressant de comparer les prix d’une grande ville à ceux d’une ville moyenne. L’exemple suivant se portera donc sur Paris et sur Toulouse.

Avec le mot-clé “appartement + ville”

Les prix dans l’ancien

Pour commencer ce comparatif, le mot-clé choisi se compose de “appartement” et “du nom de la ville”. D’autres mots peuvent venir compléter cet ensemble tels que “location ou louer”. Voici les résultats obtenus :

VilleMots-clésPrixConcurrence
ParisAppartement Paris1,09€Moyenne
ToulouseAppartement Toulouse0,98€Moyenne

Pour capter des internautes qualifiés, cette requête est trop généraliste. La concurrence se veut “moyenne”, preuve que ces deux requêtes sont trop larges.

Si l’on veut être plus explicite, on peut essayer :

VilleMots-clésPrixConcurrence
ParisLocation appartement Paris0,97€Élevée
ToulouseLocation appartement Toulouse0,56€Élevée
ParisLouer appartement Paris1,01€Élevée
ToulouseLouer appartement Toulouse0,83€Élevée

Ici, les requêtes sont mieux ciblées, ce qui permet de capter des contacts plus qualifiés. Il est donc normal d’avoir une concurrence élevée.

Toutefois, si l’on affine plus ses requêtes, on peut trouver des annonces à moindre coût. Voici un nouveau test, qui utilise un quartier parisien et un quartier toulousain :

VilleMots-clésPrixConcurrence
ParisAppartement Neuilly sur Seine0,72€Élevée
ToulouseAppartement Cote Pavée0,30€Moyenne
ParisLocation appartement Neuilly sur Seine0,48€Élevée
ToulouseLocation appartement Cote Pavée0,45€Moyenne

Bien que la Côte Pavée soit un lieu prisé et proche de l’hyper-centre toulousain, la concurrence sur ces requêtes est moyenne. Toutefois, l’arrivée de la troisième ligne de métro pourrait faire augmenter ces prix.

Varier ses requêtes avec et sans accent permet aussi de modifier ses coûts.

VilleMots-clésPrixConcurrence
ParisAppartement à louer Paris1,08€Élevée
ToulouseAppartement à louer Toulouse0,77€Élevée
ParisAppartement a louer Paris0,86€Élevée
ToulouseAppartement a louer Toulouse0,78€Élevée

Une autre comparaison intéressante est la différence des prix Adwords entre les appartements neufs et anciens.

Prix immobilier

Les prix dans le neuf

VilleMots-clésPrixConcurrence
ParisAppartement neuf Paris10,87€Élevée
ToulouseAppartement neuf Toulouse6,94€Élevée

Sur ces requêtes, la différence de prix est flagrante. Pour Paris, on constate une hausse de +9,78€ et de +5,96€ pour Toulouse.

VilleMots-clésPrixConcurrence
ParisAchat appartement neuf Paris3,94€Élevée
ToulouseAchat appartement neuf Toulouse7,01€Élevée
ParisVente appartement neuf Paris5,84€Élevée
ToulouseVente appartement neuf Toulouse7,00€Élevée

Remarque intéressante : sur ces requêtes Toulouse présente des prix plus élevés que Paris.

Avec les mot-clés “immobilier + ville”

VilleMots-clésPrixConcurrence
ParisImmobilier Paris1,00€Élevée
ToulouseImmobilier Toulouse0,81€Élevée
ParisImmobilier à Paris0,70€Élevée
ToulouseImmobilier à Toulouse0,86€Élevée
ParisImmobilier a Paris0,92€Moyenne
ToulouseImmobilier a Toulouse0,64€Élevée

Ici, les prix des annonces avec et sans accent diffèrent selon la ville. C’est pourquoi il est important de vérifier quelle requête est la plus “tapée” et quel budget on veut y allouer.

VilleMots-clésPrixConcurrence
ParisImmobilier neuf Paris3,54€Élevée
ToulouseImmobilier neuf Toulouse6,07€Élevée

Comme vu précédemment, les requêtes dans l’immobilier neuf ont des prix supérieurs à l’ancien. Lorsque les requêtes sont plus précises, les coûts sont également moins élevés.

VilleMots-clésPrixConcurrence
ParisImmobilier Versailles0,57€Élevée
ToulouseImmobilier Blagnac0,38€Moyenne
ParisImmobilier neuf Versailles4,23€Élevée
ToulouseImmobilier neuf Blagnac4,05€Élevée

Bien entendu, la liste est encore longue. Cependant, cette analyse reflète les tendances actuelles. Les requêtes trop généralistes sont, souvent, créées en vain. Au contraire, les requêtes plus précises permettent de générer des contacts qualifiés. D’ailleurs, plus les mots-clés sont précis, plus le prix des annonces est revu à la baisse.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Simple Share ButtonsCet article vous a plu ? Partagez-le !
Simple Share Buttons