Pourquoi vous avez tort de ne rien déléguer

Pourquoi vous avez tort de ne rien déléguer

Le gain de temps, c’est mon dada : l’optimisation, l’automatisation, la délégation. Ces trois composantes sont la clé pour développer son business autant en ligne qu’offline.

Cet article sera exclusivement dédié à la délégation, si vous suivez un peu le blog, vous avez dû remarquer que j’en parlais de temps en temps. Si vous avez manqué mon guide de 27 pages dédié sur le sujet ou encore mon opinion sur UpWork, alors n’en perdez pas une miette !

Travailler sur Internet est une chance. Que vous soyez graphiste, référenceur, développeur, éditeur, blogueur, community manager… vous pouvez considérablement optimiser votre temps de travail en le divisant par deux (voire plus), si l’envie vous dit. Tout est déléguable, mais attention : il ne faut pas déléguer n’importe quoi à n’importe qui.

Dans la mesure où l’on peut trouver sur Internet tout type de profil dans tous les domaines du web et pas que, il n’est pas compliqué de trouver en quelques recherches la personne qui sera dans la mesure d’effectuer les tâches que vous effectuez régulièrement à un taux horaire inférieur.

Cela nous amène à nous poser cette question :

Pourquoi essayer de combler au maximum ses journées de travail quand on peut tout déléguer (ou presque) et simplement se focaliser sur l’acquisition de clients ?

Un cas concret

L’équation est simple : en déléguant, on trouve bien plus de temps pour améliorer son offre, mieux satisfaire ses clients et en trouver toujours plus, cela se traduit naturellement en plus de ventes.

Voici une petite comparaison pour quelqu’un qui touche un taux horaire de 25 euros (sans compter les taxes).

Cas A : Géraldine travaille seule

  • 8 heures par jour pour les tâches des clients
  • 1 heure de contact avec les clients et prospects
  • 1 heure de veille
  • Bénéfices de la journée : 8 x 25 = 200 €

Géraldine travaille dur, en moyenne 10 heures par jour et elle touche un revenu de 200 euros. Elle ne peut pas avoir plus de clients étant donné que ses journées sont déjà très chargées et elle ne peut pas non plus développer son activité à plus grande échelle.

Cas B : Jean-Marc délègue ses tâches

Grâce à son temps libre, Jean-Marc a pu se concentrer sur l’acquisition de clients, l’amélioration de son offre, la communication et le marketing, il dispose ainsi de 3 fois plus de clients.

  • 30 minutes par jour pour expliquer les tâches à ses assistants et vérifier le travail effectué
  • 2 heures et demi de contact avec les clients et prospects
  • 2 heures pour la veille, la communication…

Jean-Marc rémunère ses 3 employés 10 euros de l’heure.

  • Dépenses : 8 x 3 x 10 = 240 €
  • Revenus : 24 x 25 = 600 €
  • Bénéfices de la journée : 600 – 240 = 360 €

En gros, Géraldine travaille 2 fois plus que Jean-Marc pour gagner 160 € de moins. De plus, Jean-Marc dispose de 2 fois plus de temps pour effectuer sa veille, échanger avec d’autres professionnels, affiner sa stratégie, agrandir sa base de prospects…

Vous êtes libre de choisir votre camp, pour ma part le choix n’est pas difficile.

Mon expérience

Quand j’ai sérieusement commencé l’édition et la monétisation de sites durant mon Master, j’effectuais alors toutes les tâches que j’avais à réaliser par moi-même : création de sites, design de logos, rédaction de contenus, présence sociale, référencement…

Bien entendu je n’excellais pas dans tous ces domaines et cela me prenait beaucoup de temps pour développer efficacement mon réseau. J’ai finalement passé la barre des 1 000 euros avec AdSense, mais en charbonnant.

A force de réaliser toujours les même tâches, surtout pour le référencement qui était la chose qui me prenait le plus de temps, j’ai rapidement réalisé que j’étais limité avec ce modèle.

J’ai ainsi commencé à déléguer des choses simples : réalisation de logos, rédaction de textes pour le référencement, acquisition de fans… et je suis petit à petit passé à la vitesse supérieure pour arriver aujourd’hui à déléguer +/- 90 % de mon travail. Les dépenses sont importantes mais les revenus le sont bien plus, et c’est ça ce qui compte le plus.

Peu importe si vous avez à dépenser plusieurs milliers d’euros tous les mois si en retour vous touchez le double ou plus. Focalisez vous sur les bénéfices, pas les dépenses !

Les plateformes pour déléguer vos tâches :

Alors, toujours rétissant à déléguer ?

Derniers commentaires
  1. Samuel
    • Maximilien Labadie
  2. Julio Potier
    • Maximilien Labadie
    • Julio Potier
  3. Morgan
  4. Morgan
    • Maximilien Labadie
  5. InvestMan
  6. Julio Potier
    • InvestMan
  7. Franck
  8. Christopher
    • Maximilien Labadie
  9. Christopher
  10. Maya
  11. Abhishek

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!