Uber se lance dans la location de voiture autonome

Uber se lance dans la location de voiture autonome

À Pittsburgh les premiers exploits de la location de voiture autonome ont été recensés. Que diriez-vous de vous faire transporter d'un point A vers un point B sans chauffeur ? C'est là tout le paris des recherches automobiles du moment. Car comment arriver à mettre au point une voiture capable de rouler toute seule ?

Uber lance la révolution dans le monde automobile et de la location

Quatre véhicules de la marque Ford se sont lancés le 15 septembre sur les routes. Ils ont transportés des passagers et sillonnés la ville de Pittsburgh en Pennsylvanie. Si cette première expérience n'est pas sans danger vu de l'extérieur, il n'en est rien lorsque l'on connait tout l'attirail de la voiture. Capteurs, caméras, lasers, ces Ford hybrides ne sont pas démunies d'éléments permettant de parer à toutes les éventualités.

La location de véhicule de tourisme prend désormais un nouveau virage. Surtout lorsque l'on sait que cette voiture est capable de voir les éventuels accidents et de les éviter. Comme cet homme pressé qui a grillé la priorité. Les passagers nerveux ont voulu prendre le volant de la Ford mais cela n'était pas la peine. Impressionnés par l'efficacité du service Uber, les citoyens ont vécu une très belle première expérience.

Un service qui ne concurrence pas encore les taxis et la location mais qui tend à diminuer le nombre de tués sur la route

Ce service proposé par Uber a été mis au point dans l'optique de réduire le nombre d'accidents de véhicule. Ainsi, grâce à un véhicule intelligent, le nombre de mort pourrait diminuer. Les capteurs placés un peu partout sur la Ford hybride permettent de détecter les obstacles et d'éviter des collisions. Les tests continuent et continueront encore plus dans la ville de Pittsburgh afin que cette théorie devienne une pratique véridique. Et que les voitures Uber prennent le pas sur les taxis notamment.

Car pour le moment, nous ne pouvons pas dire que Uber concurrence entièrement la location de véhicule pour les particuliers ou les taxis. Programmée pour se garer sur une place de stationnement libre, elle n'est pas encore capable de se garer en double file comme un conducteur "vivant". Tout comme elle ne pourra pas parler au passager, notamment pour raconter l'histoire de la ville aux touristes. Des améliorations et essais sont encore à prévoir mais ce service promet d'être tout à fait envisageable en France dans les années à venir.

Donnez votre avis sur ce site :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Simple Share ButtonsCet article vous a plu ? Partagez-le !
Simple Share Buttons