Quelques explications sur ce fameux orgasme

Quelques explications sur ce fameux orgasme

Chez les hommes et les femmes, il n’a absolument pas la même connotation. Pour les premiers, il sera rangé dans la reproduction alors qu’il sera considéré comme du plaisir pour la gent féminine. Des chercheurs ont décidé d’en apprendre un peu plus sur cet état jouissif.

L’orgasme féminin aurait perdu de son utilité

Sur internet, de nombreuses questions s’articulent sur cet orgasme et surtout sa fonction. Les hommes tentent de retenir le plus possible leur éjaculation pour combler de plaisir leur partenaire. Du côté des ancêtres, l’orgasme féminin avait un intérêt particulier, selon eux il jouait un rôle prépondérant dans l’ovulation. Au fil des années, il a perdu cet attrait puis il a finalement été répertorié comme une source de plaisir. Contrairement, aux messieurs, les femmes ont la capacité de donner la vie même si cet état jouissif est totalement absent. C’est sans doute pour cette raison qu’il a toujours été au cœur d’un véritable questionnement, car son utilité chez les hommes est avérée.

Lorsque ces messieurs ont une érection, ils atteignent le septième ciel au même moment de l’éjaculation. Ce même sperme est indispensable pour espérer donner la vie à un enfant.

Il déclenchait l’ovulation il y a 150 millions d’années

Si certains scientifiques tentent de combattre l’impuissance, cherchent à accroître l’érection ou à favoriser l’éjaculation, ceux de l’université de Yale ont décidé de se focaliser uniquement sur l’origine de l’orgasme féminin. Les résultats de l’étude montrent que l’évolution explique en partie le changement de statut. En faisant un bond dans le temps, il y a 150 millions d’années, les scientifiques ont pu découvrir que l’orgasme déclenchait l’ovulation. Cela était valable chez les premiers mammifères. Toutefois, pour les femmes, il s’agit d’une réminiscence évolutive, son utilité s’est ainsi perdue au fil des siècles.

Comment atteindre aisément l’orgasme ?

Si ce mystère est résolu, d’autres scientifiques sont convaincus qu’il a des fonctions en parallèle. Si les femmes ont perdu la possibilité de déclencher l’ovulation, elles auraient peut-être hérité d’une fonctionnalité capable, par exemple, d’optimiser une relation affective. Aujourd’hui, la fonction de reproduction n’existe plus, mais le corps des femmes présente encore des mystères qui demandent à être résolus. Les hommes n’ont pas perdu cet intérêt au cours de leur évolution, mais aucune information supplémentaire n’a été apportée. Dans tous les cas, les couples sont nombreux à utiliser diverses méthodes pour atteindre l’orgasme.

Donnez votre avis sur ce site :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Simple Share ButtonsCet article vous a plu ? Partagez-le !
Simple Share Buttons