4 points essentiels à creuser avant de lancer un site web

4 points essentiels à creuser avant de lancer un site web
Cet article vous a plu ? Partagez-le !
32

Si vous envisagez de lancer un site web ou de faire une refonte de votre site actuel, il y a beaucoup d’éléments à prendre en compte avant de vous lancer.

Un démarrage trop précipité ou trop d’enthousiasme sans suffisamment de recherches pour le soutenir mène presque toujours à des budgets élevés, à une désorganisation et à un plan d’action non réfléchi plutôt qu’à une réussite. Ce qui suit correspond à des conseils sur les choses que vous devez envisager avant de faire quoi que ce soit.

1. Définissez vos objectifs et faites des recherches

Avec vos objectifs réalistes de site web en tête, demandez-vous comment vous pourrez satisfaire vos visiteurs et pourquoi c’est important pour votre affaire. Pourquoi les gens visitent votre site web et pourquoi voulez-vous qu’ils le fassent ?

Définissez vos objectifs et faites des recherchesEnvisagez les éléments suivants :

  • Objectifs : Un site a plusieurs pages, chacune a un but. Vous devez connaître le but de chaque page, une page doit soit répondre à une question soit résoudre un problème. Est-ce que votre entreprise offre des avantages par rapport à vos concurrents ? Si oui, votre site doit clairement faire la différence.
  • Moyens : Les pages importantes de votre site doivent convertir. Faites des recherches et trouvez les moyens pour que le succès de votre site web ait un impact sur votre entreprise, et apprenez comment cela peut vous aider. Si vous avez un site e-commerce, alors ces données sont simples : les ventes brutes, les marges, les prix des produits vendus. Vous devez probablement créer de nouvelles opportunités de vente. Comptez-les et les ventes qui en proviennent.

2. Trouvez ce qui ne va pas sur votre site actuel

Si vous ne parlez pas fréquemment de votre site à vos clients pour les aider/accompagner, c’est peut-être un signe que quelque chose ne va pas. Parcourez votre site et voyez ce qui manque, les axes d’amélioration, comment mieux répondre aux attentes et questions de vos clients… et faites en une liste. Trouvez ce qui ne va pas. Votre site devrait régulièrement ressortir lors de vos échanges avec vos clients.

3. Trouvez quelles pages web marchent déjà

Trouvez quelles pages web marchent déjàIl est essentiel de connaître les pages les plus populaires de votre site, celles qui convertissent le plus, celles avec le taux de rebond le moins élevé, les plus commentées…

Ces pages sont très importantes, améliorez-les en les rendant plus attractives, plus complètes, optimisez-les pour qu’elles répondent de la meilleure façon possible à vos visiteurs, prospects et clients.

Il est primordial que ces pages soient facilement accessibles depuis la page d’accueil de votre site.

N’oubliez pas ceux qui parlent de vous !

Qui parle de vous ? Analysez quelles sont vos sources de liens référentes et vos backlinks. On parle de vous en bien, en mal ? Lisez ces articles/pages et voyez comment vous êtes perçu par les internautes. Vous y verrez certainement des axes d’amélioration.

Il peut également être intéressant de pratiquer l’A/B Testing en réalisant des tests pour voir ce qui converti le mieux.

A/B testing

4. Examinez ce qui fonctionne déjà dans votre secteur

Analysez les sites de vos concurrents

Posez-vous les bonnes questions pour analyser les sites de vos concurrents avec efficience :

  • Qu’est-ce que vos concurrents mettent en avant sur leur page d’accueil ?
  • Quels éléments textuels et graphiques utilisent-ils ?
  • Comment répondent-ils à une question ou comment répondent-ils aux problèmes de leurs visiteurs ?
  • Qu’est-ce qu’ils ne font pas ?
  • Êtes-vous en avance par rapport à eux ?
  • Ont-ils oublié quelque chose d’important qui pourrait servir à vos prospects/clients ?

Ne les « copiez » pas, mais analysez bien ce qu’ils font. Avec cet exercice, vous pourrez peut-être découvrir la valeur unique de votre offre.

Analysez leurs campagnes de référencement payant et naturel

Analysez leurs campagnes de référencement payant et naturel

Analyser les campagnes de référencement payant de vos concurrents

Recherchez et utilisez les campagnes de référencement payant de vos concurrents pour vous faire une bonne idée sur ce qui peut marcher. Pour cela, utilisez SEMrush.

Si vos concurrents dépensent beaucoup dans le référencement payant, pensez-vous qu’ils disposent d’un budget suffisant dans le référencement naturel ? Pensez-vous qu’ils convertissent de la meilleure façon ? Analysez les différentes pratiques de vos concurrents et testez pour juger par vous même ce qui fonctionne le mieux.

Utilisez votre compte Google AdWords (rendez-vous sur le générateur de mots clés) ou SEMRush pour déterminer le prix qu’ils payent au clic. Êtes-vous prêt pour cela ? Si non, où est la place authentique de votre entreprise dans ce paysage ? En quoi êtes-vous différent ?

Cette recherche est utile car vous pouvez parfois sauter une étape et éviter une leçon qui coûte chère. Bien sûr, le volume d’argent varie en fonction des mots clés, mais quand de nombreuses compagnies payent beaucoup d’argent sur une longue période, ce serait bête d’ignorer des résultats testés et approuvés.

Analyser les campagnes de référencement naturel de vos concurrents

Pour analyser le travail de référencement de vos concurrents, utilisez un outil tel qu’Ahrefs, MajesticSEO ou encore OpenSiteExplorer (pour ne citer que les plus connus) et analysez les backlinks, leur qualité (d’où proviennent les liens ? sites d’autorité, ferme de liens ?…), le nombre de referring domains, les ancres utilisées, le Trust Flow (critère de MajesticSEO), le Domain Authority (critère de OpenSiteExplorer)… d’autres critères rentrent bien sûr en jeu mais se focaliser sur l’essentiel sera suffisant. Vous devrez trouver d’autres informations intéressantes concernant l’analyse concurrentielle sur cet article publié sur WebandSeo.fr.

Quel ton est employé ?

CetelemQuel ton vos concurrents utilisent-ils ? Est-ce technique, chaleureux, sarcastique ? Parfois, il y a de la place pour un nouveau ton. Et souvent, le ton employé représente la marque.

Pensez à Mister Crédito, la mascotte de Cetelem, Monsieur Propre ou encore le lapin rose de Duracell dans le monde publicitaire. Encore une fois, ce n’est pas pour copier vos concurrents, mais pour identifier et préparer votre niche.

La façon dont « sonne » votre marque sera reflétée dans votre nouveau site. Connaissez votre ton, ou trouvez-le.

Si vous souhaitez rebondir sur quelque chose, donner votre opinion ou encore apporter des idées complémentaires à l’article, n’hésitez pas à participer en commentaire !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
32
Derniers commentaires
  1. Jean Luc
  2. Brahim
  3. Thomas
  4. Simon Tripnaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Simple Share ButtonsCet article vous a plu ? Partagez-le !
Simple Share Buttons